11/06/2009

Osons!

Osons!

J'ai souvent du mal à oser surtout quand je maîtrise mal les techniques.

Je regarde ce que font les copinettes sur les blogs, je feuillette les livres; parfois je les achète  et puis une grande timidité me prend et je n'ose pas.j'ai besoin d'être accompagnée, de regarder, de suivre els conseils, de voir l'expérience des autres.C'est ainsi que j'ai fait l'OBE; mais il est terminé.

Alors quand Cécile a lancé un blog pour oser la broderie traditionnelle délire, je me suis inscrite.

J'ai reçu ma pochette .Elle n'est pas obligatoire mais elle proposait de travailler un transfert et cela fait partie de ce que je n'ai pas osé encore.

J'ai donc reçu du tissu, du ruban de deux largeurs, des perles et des fils de plusieurs couleurs.Ces fils ,je ne les connaissais pas et j'ai craqué tout de suite: c'est de la laine Aurifil: douce, mate: un vrai délice!

Donc on brode sur du liberty: grande nouveauté pour moi!On commence par du point de bouclette: je sais faire mais avec deux couleurs.Je choisis rose et bordeaux;

Ensuite, on fronce un ruban.Bon , ça je n'aime pas.Les rubans comme les dentelles, ça ne doit pas trop être mon truc.

Puis on fait des points de noeuds.Cécile conseille de prendre une couleur contrastée: je choisis deux bleus.J'aime bien le fait de travailler deux fils: cela me convient mieux que les dégradés.Je l'ai déjà fait avec des modèles du Bonheur des Dames et le rendu me plaisait: cela crée une chatoyance discrète.(Ça y est: j'ose moins)!

Étape suivante: des feuillages en point d'épine: je choisis un blanc cassé et le vert; à orner des perles: combien en mettre?Ça  non plus je n'ai pas l'habitude.Je choisis de poser toutes celles qui passeront par le chas de mon aiguille.Comme il est gros, cela en fait peu mais cela me suffit.

Pour finir: on fait des roses avec le petit ruban.Alors là; j'accroche totalement.J'ai déjà fait une fois de la broderie au ruban mais sans enthousiasme.Cette fois, je trouve cela super et le rendu me séduit.

Comment puis-je y arriver si facilement? Parce que Cécile a mis en ligne une vidéo pour chaque point.C'est sympa car nous ne tenons pas du tout notre aiguille de la même façon par exemple pour le point de noeud.Ainsi j'ai appris à faire ces petites roses et j'ai enfin compris à quoi pouvais servir ce type de ruban.

Après ce long discours, peut-être voulez-vous voir?

féciel cécile juin 3.jpg

C'est une réalisation bien sage mais peut-être vais-je progresser dans le Osons puisque je me suis inscrite pour le mois de juillet.

Un grand merci à Kti qui nous a indiqué cette aventure sur son blog.