27/08/2009

Boléro

Le Boléro de Ravel: phrase musicale répétitive, lancinante, toujours la même mais si différente...fermons les yeux, le corps de Jorge Donn scandant cette phrase musicale, si aérien et si animal... dans le film de Claude Lelouch.

 

Bon ,tout ça pour vous dire que je me suis tricoté un boléro.Je l'avais repéré dans le magazine que j'ai gagné à la Journée mondiale du tricot de Sarry.Le fil préconisé était le lin Louet à 20 euros les 100g, il en fallait 400.Cela m'a arrétée!

Lors d'un déplacement professionnel, une amie m'a emmenée chez lady Laine à Joigny.Une vraie professionnelle de la matière: elle m'a mesuré avec le mètre de couturière pour vérifier quelle taille je devais faire;elle m'a conseillé un coton Louxor d'Anny Blatt.

Alors les réticences ont commencé.

De mon amie:'Noir, pourquoi veux-tu du noir?'

De la vendeuse:'Il faudrait le rallonger pour qu'il n'arrive pas au milieu du dos, si vous mettez une jupe cela fera des étages'(Sous entendu 'Comme vous êtes petite...')

D'abord ,je fais que ce que je veux!

Je sors mon fil en vacances, mes aiguilles:

-Du noir, pourquoi du noir?

Ah non, les gars , vous n'allez pas vous y mettre.

Je fais ce que je veux!

 

Le modèle est conçu en deux parties en partant de la manche; avec une couture centrale au milieu du dos, très visible.Cela ne me plaît pas, je ferai donc en une seule pièce.

Je fais la première manche.Essayage: cela ne me plait pas.Je défais et je recommence.

Il y a une succession de points.J'ai refait des nopes.Après des années, on n'oublie pas.

borélro noir manche.JPG

J'ai découvert le point d'astrakan: pas compliqué mais il ne faut pas laisser échapper une maille.

boléro noir elle tricote dos.JPG

-C'est court!

Et oui! Déjà qu'ils ont eu du mal avec le petit vert de la Droguerie

Je suis très contente du résultat.En plus j'avais pris 10 pélotes de peur de manquer et je n'en ai utilisé que 5.Chouette! Je vais pouvoir faire autre chose avec le reste.