12/11/2018

Décorer sans dépenser

Lorsque l'étudiant change de cycle et de lieu, il faut tout d'abord trouver un nouveau logement et à Lyon ce ne fut pas une mince affaire!

Le dit logement étant non meublé, il faut le pourvoir. 

C'est ainsi qu'un lit une personne devient un canapé qui peut servir le lit d'appoint si nécessaire.

J'ai teint un vieux drap en chanvre pour cacher le lit, puis avec deux traversins ayant bien vécu, j'ai fabriqué une sorte de dosseret pour le canapé. Vu la taille, je l'ai fait déhoussable avec fermeture velcro.

 

Enfin j'ai ajouté deux coussins dont la garniture est les coussins plats pour lit de bébé que je mettais sous le matelas lors des reflux gastriques et autres bronchiolites.

DSC_5584.JPG

L'appartement étant en rez de chaussée, j'ai choisi dans mes tissus de réserve des rayures bien lumineuses.

IMG_0112.JPG

Et voilà, je suis ravie. J'allège ma maison d'objets devenus inutiles et équipe l'étudiant sans dépenser d'argent.

 

09/05/2018

Essai peu probant

Faire du rangement, c'est trouver de multiples choses qui ne servent pas.

C'est ainsi que je suis tombée sur un vieux stock de tee-shirts publicitaires qui ont servi à faire du bricolage. Ils ont jauni, certains sont tâchés bref, en l'état inutilisables.

J'ai donc essayé de les recycler sur le modèle du fil Hooked en les découpant. Les tutoriels sont très faciles à trouver sur Internet.IMG_0782.JPG

 Après le découpage vient la mise en pelote à faire en extérieur car cela dégage de la poussière de fil.

IMG_0784.JPG

Puis vient le moment de la transformation avec un crochet du 8. J'avais envie de faire un tapis de sortie de douche. Je suis partie du classique granny.

C'est aussi difficile à crocheter que le Hooked mais en plus il faut le faire à l'extérieur car la poussière continue de tomber.

Le résultat après quelques heures de crochet très sportif tant pour les épaules que les coudes est bien lourd comme pour le fil industriel. Mon objectif était de faire un tapis de douche .

IMG_0802.JPG

Et là franchement, j'ai des doutes sur l'utilisation possible. En effet il mettra très longtemps à sécher et si je confie cela à mon adulescent auquel  il était destiné, cela risque de moisir devant la douche. 

Je ne suis pas sûre que mon lave-ligne appréciera à l'essorage cet objet si lourd et les courroies risquent de m'en vouloir.

Bref j'abandonne et la prochaine fois que je retrouverai des tee-shirts importables, j'en ferai comme avant des chiffons doux de ménage ou bricolage. il y a juste à découper les manches.

08/02/2018

Un marcel ajouré

Cet été, on m'a donné un marcel ajouré comme en portait mon père dans les années 1960 à l'époque où cela s'appelait un maillot de corps.

Qu'en faire?

Ma première idée fut un sac à course puisque j'avais déjà le filet.

DSC_4908.JPG

J'ai donc cousu le bas et découpé le dos pour avoir une ouverture plus large pour mettre les produits.

DSC_4905.JPG

Mais je n'étais pas satisfaite. Il était trop long et puis il fallait que je pose un biais pour l'ouverture centrale afin que ce soit propre mais alors cela la restreignait.

Du coup, j'ai recoupé pour faire un sac à lingerie. J'ai juste ajouté le cordon de récupération.

DSC_4961.JPG

31/07/2016

Au départ

Il y avait une trousse en coton toute mignonne et bien pratique car la glissière s'ouvre presque en entier mais l'ouverture est retenue par des soufflets. Cette trousse m'a été offerte avec les produits de toilette qu'elle contenait.

DSC_3138.JPG

Le problème est que sur une des faces est imprimé le nom de la marque. Je n'ai rien contre cette marque de qualité ma foi mais pas envie non plus de laisser la trousse ainsi. Donc je l'ai habillée.

Je suis partie d'un tissu à appliquer trouvé aux ultra-soldes de chez Cultura: le seul moment où cette boutique est abordable.

Le motif était une étoile de mer.

Après l'avoir réhaussée de corail, je l'ai appliquée et ai décidé qu'elle serait prise dans le sable et les algues.

Alors j'ai pioché la main dans mes restes d'échevettes sans étiquettes et quand j'en ai eu assez, je me suis arrêtée faute d'envie et puis parce que le trop est l'ennemi du bien.

DSC_3141.JPG

Et voilà, une nouvelle expérience menée au bout.

DSC_3139.JPG

06/07/2011

Je bricole

Au départ un note vue sur un blog génial pour moi Recyclage et compagnie.Une copinette utilisait des filets de pommes de terre pour faire des éponges à gratter les casseroles.

Je me suis rappelée que j'avais des filets non à pommes de terre mais à lessive.

filets à lessive.JPGJe les ai déoupés pour récupérer les liens et les système d'attache: des stoppeurs mais aussi de petits flotteurs.

C'est alors que mon esprit s'est mis à vagabonder à cause des petits flotteurs.

Le projet ayant été fomenté à la fin du mois de mars, ce sont des poissons que l'on voyait sur les blogs, mais il me manquait encore un ustensile de récupération: les anneaux.anneaux récupérés.JPG

J'avais la base pour faire des porte clés.

Je suis donc partie à l'aventure

porte clé poisson.JPG

Mon premier  n'a pas eu un succès fou: 'Il est trop petit ton poisson'.

Alors j'ai laissé reposer.

Et voilà que je m'y suis remise

porte clés poissons 003.jpg

J'ai pris un modèle plus grand, du fil contrasté.

Oui, mais...

J'en ai fait un autre, sur un autre modèle et là glurps: je n'ai plus de flotteur.

Allons à la cuisine trouver un bouchon de liège que je découpe sous les yeux surpris de N°3 au moment du petit déjeuner

-'Que fais-tu?

-Je découpe le bouchon.

-Pour quoi faire?

- Des porte clés.'

Là, silence et regard intérrogateur: encore une lubie de Maman...

Me voici avec le liège mais le lien de récupération des filets à lessive ne va pas du tout.Je fouille dans le tiroir à liens d'étiquettes de vêtements.Voilà qui est mieux.

porte clés poissons 004.jpg

Il n'a pas du tout le même style que les autres au final.C'est rigolo: il suffit de changer peu de choses.

J'ai cherché du sable pour prendre mes photos: il n'y en plus dans la maison, sauf dans des bouteilles souvenir de vacances.

Alors j'ai choisi l'herbe grillée du jardin.

Il me reste trois morceaux de bouchon de liège, des liens de fixation et surtout... les fameux filets de lessive que je n'ai toujours pas transformés en éponge à récurer!

04/07/2011

Recyclons!

Au départ, un peu de temps libre:Que pourrai-je faire?

La machine à coudre à portée des yeux: que faire?

Le nez dans mon armoire , mon regard tombe sur les anciens rideaux de la cuisine.Oh mais un ourlet à coulisse est déjà fait, clea pourrait faire des pochons.

Zou, je les prends et fais mes coutures.Oui mais ils sont tous nus, ce n'est guère beau.

Je fouille dans le carton à dessin où je garde les broderies sans fintions et ressors

e point de Boulogne obe.JPG
Le E au point de Boulogne fait dans le cadre de' l'Ouvrage  broder ensemble 'du forum d'Océlie, il y a bien longtemps.Il est maladroit: ce n'est pas le point que je préfère et c'était un exercice d'apprentissage, sur du drap ancien.

Je le monte sur mon pochon.

C'est mieux ,mais il est encore trop nu.

Alors que rajouter? un noeud avec un bouton?

Et pourquoi pas un yoyo? Cela fait longtemps que j'en ai fait un.

Retour dans l'armoire pour sortir de la soie des années 1950. C'est une robe ancienne qui m'avait été donnée.Je l'ai tellement portée que le soie se déchire.J'ai dû me résigner.

Pour un yoyo, cela ira.

Je prends un bol de la cuisine pour tracer mon cercle.

Je cherche un bouton d'héritage pour fixer le tout.

 

pochons 007.jpg

Un cordon de récupération, et voilà!

pochons 004.jpg

Ah laisser l'esprit vagabonder et les doigts bricoler!