21/07/2012

GAAA 3° Dana Hurt

Je me suis trompée par rapport au modèle mais j'assume.C'est ma touche personnelle.

GAAA 3 001.jpg

Je suis très surprise par la différence de taille des carrés.On verra au montage.

07/07/2012

GAAA 2°: Carol Adams

Voici venu le moment de vous présenter le deuxième carré du plaid fait collectivement sur le forum DMC .

De nouvelles copinettes se sont jointes à l'aventure ce que la rend encore plus sympa.

Ainsi Dame Carol Adams a dessiné ce carré

GAAA2 003.jpg

Passons au suivant.

21/06/2012

GAAA Ginette Belanger

Mimidou du forum DMC m'a entrainé dans une aventure tricotesque: faire un plaid.Oui mais pas n'importe lequel: le Great American Aran Afghan.C'est une aventure puisque chaque carré a été dessiné par une fille diffférente, pour au final avoir une réalisation collective.Il s'agit de jouer avec les motifs irlandais.

Bon je n'en avais pas une envie folle encore moins de tricoter de la laine l'été.En revanche participer  une aventure collective oui.

J'ai peu laissé de coté prise par de multiples filets qui se superposent ; donc je n'ai pas le même fil que les autres filles.J'ai Lima de Drops couleur gris .Une bagatelle ce plaid: 42 pelotes sans la bordures à tricoter en 4, 5.

Le rythme imposé par la chef est un carré par quinzaine.Aujourd'hui, nous devions présenter le premier carré.Il s'agit du motif de Ginette Belanger

GAAA

Gris comme le temps...

Et au suivant!

16/11/2011

Josie et Eden

Je vous entends déjà:'Elle ne fait plus rien'.

Plus d'article à  montrer, rien , elle ne fait plus rien.

Eh bien non.Le soucis est même que je travaille dès le petit déjeuner mais ,là où précédemment, j'avais trouvé quelques minutes de broderie maintenant je bosse professionnellement. Alors du coup, les loisirs créatifs...

Ajoutons à ceci l'absence de lumière du soir qui ne me motive guère.La grisaille s'en est allée mais avec l'heure d'hiver, le jour aussi.

Bref je bidouille quand je le peux mais bien peu.

Pour me rappeler à l'ordre, il y a mes N°.

- Tu as fait mon bonnet? N°3

- Non pas encore.

Et oui Monsieur veut un autre bonnet car la mode change et les goûts d'adolescent masculin aussi,donc celui que j'ai fait il doit y avoir un mois ne convient plus.Et le dicton ose dire'Souvent femme varie...'

Accessoirement je ne comprends pas bien  sa demande puisqu'il va toujours en cours en bermuda et tee-shirt, donc la pertinence de cet accessoire qu'est le bonnet m'échappe un peu ou plus exactement me fait sourire voire carrément rire.

Bref, les désirs d'adolescent ne s'analysent pas.

-Je le voudrai bleu avec un pompon blanc.

Pour limiter les risques ou dégats, au choix, j'ai décidé de détricoter deux de ses anciens pulls.Vous avez compris qu'il ne les porte pas même s'il a choisi le fil et  le modèle, donc le fil n'est absolument pas usé.

J'ai entrepris de faire ledit bonnet.En une soirée c'était fait puisque j'ai sorti les aiguilles du 10.Je n'aime toujours pas ces grosses aiguilles mais au moins cela monte vite.

Dans la foulée, comme il me reste beaucoup de fil, j'en ai profité pour essayer deux modèles de Kim Hargreaves: Josie tiré de Touching elegance

bonnets 005.jpg

et Eden tiré de Cherished

bonnets 007.jpg

J'aurai bien poursuivi sur ma lancée car il me reste du fil, mais ma tendinite n'a pas aimé du tout mais alors pas du tout les grosses aiguilles.Dommage: c'était des cadeaux sympas.

Et le bonnet de N°3 me direz-vous, où est-il? Pas dans cet article?

Et non ,car il y a des consignes précises:

-Je voudrai que le pompon ait la taille d'une pomme.

La taille d'une pomme...  non mais.

Alors j'ai tout préparé et il va l faire le pompon: il va tourner gentiment le fil autour du carton en regardant débile télé pendant que je ferai quelque chose de plus valorisant.

Donc lorsque Monsieur aura fini son pompon, je vous montrerai son bonnet.

24/01/2011

Col

Un gros stress

Trois heures d'attente

Un écheveau de Cascade Yarns baby alpaca chunky

Un modèle

Des aiguilles du 7

 

col alpaga.JPG

 

Un point de feuille

 

col point de feuille.JPG

 

L'écheveau et le modèle viennent de chez Amélie qui propose un colis mystère par mois par abonnement.

Ainsi, j'ai commencé à remplir ma boite à cadeaux pour 2011.

Je l'ai posé sur un tricot en cours.

J'en profite pour vous monter les rubans que Sitelle m'a offerts.Avez-vous remarqué?Elle a fait elle même les cartonnettes! Elle écrit que c'est une première mais elles sont si belles, si pro que j'ai du mal à y croire!

 

ruban sitelle.JPG

Merci beaucoup Sitelle!

 

13/05/2009

Mes tribulations parisiennes.

Comme un certain nombre de provinciales d'adoption, j'ai régulièrement des coups de blues qui ne se soignent que par un passage dans ma Bonne Ville.

Je prépare ces rares visites soigneusement: c'est court une journée.

Donc, n'étant retournée à la capitale depuis Toussaint, j'avais décidé d'y aller le 2 mai.Objectif:le 1° arrondissement.Matinée culturelle et après -midi shopping.

Culture, donc: allons au Louvre.

On commence par la queue dehors: pas trop longue, cela permet d'apprécier l'ensemble.Passage au détecteur puis queue aux caisse en bas.Et là: c'est la bazar.je décide d'aller aux caisses automatiques, demande conseil à un appariteur: oui je peux y aller.Sauf que...ayant obtenu le billet pour mon mari

billet Louvre.JPG, lorsque je veux le mien: un pass enseignant, ce n'est pas possible.

'Mais M, vous m'avez dit que c'était possible!

- Je vous emmène à une caisse'

Il me fait couper la file et je ne me fais pas disputer par les personnes de la file d'attente mais par la caissière!

J'obtiens le sésame.

Visite classique: la Renaissance italienne puis les grands formats français du XIX°siècle.Enfin, pour voir un peu de sculpture: les chevaux de Marly.Nouveau contrôle et cette fois c'est la contrôleuse qui me dispute.Elle veut ma carte professionnelle.Le temps que je la trouve , je lui fais remarquer que je l'ai déjà présentée à la caisse pour avoir ce billet.Que n'ai-je dit...

'C'est le contrôle!'aboie-t-elle.

Bien bien, ne traînons pas dans ce lieu d'amabilité.

Passage à la boutique pour les enfants.et là, oh surprise: le caissier me demande si j'ai une carte professionnelle pour me faire un réduction.

Bref le personnel du Louvre souffle le chaud et le froid.

 

Sortie à l'air libre: direction les jardins du Palais Royal pour un pique nique.Une belle architecture sous les yeux, le bruit d'un jet d'eau, le défilé des mariés pour la séance photo.J'abandonne quelques instants mes garçons pour faire le tour des galeries.J'y vois des chaussures extraordinaires, improbables, dont les prix ne sont pas indiqués.Il n'y a que ceux de miniatures: 95 euros.

Je me présente à la fontaine à parfums Serge Lutens et là je m'arrête: la boutique est triste, noire; elle semble abondonnée.Je rebrousse chemin, déçue.

Ayant récupéré les garçons, nous nous dirigeons vers le librairie japonaise: Junku.

Un mouchoir de poche, avec des écritures que je ne comprends pas.Je finis par trouver le rayon qui m'interèsse alors que les garçons vont qui aux mangas, qui au dessin: un même stylo de graphiste se vend 9 euros ici et 15 chez moi...

Le rayon loisirs créatif est serré entre des étagères et nous sommes 4 dessus.Les centaines de livres sont tous sur la tranche.Il faut donc les sortir un à un , les ouvrir pour choisir.Je me concentre sur la couture car le patch est à un niveau trop élévé pour moi; la broderie ne me tente pas et je n'ai pas trouvé le tricot.

Après deux heures me voici pourvue d'un livre très 'Jolie Madame'

couture le livre.JPG

Soudain, je pense que je n'ai pas vu les patrons.Je demande à la caissière: il faut descendre au sous sol et demander qu'on les sorte du bureau.
J'abandonne: j'irai sur le site.Contrairement aux livres, je n'ai pas besoin de voir l'intérieur.

Nous partons pour l'étape suivante: pour les garçons la Fnac et pour moi La Droguerie.

J'entre dans le Temple: encore un mouchoir de poche.A l'entrée des écheveaux de matières différentes aux couleurs magnifiques.Pour information ,l'alpaga est à 6,80 les 25 grammes.
Un tour rapide: je repère des tissus, des cables pour les colliers à réparer.
Je veux acheter du fil à tricoter: il faut attendre près de la balance.Surtout ne pas s'appuyer dessus car elle sert: ce n'est guère facile, il n'y a pas de place.
Et là je vais attendre une heure: deux vendeuses seulement, une personne indélicate qui me passe devant.
La caissière , une des fondatrices de la boutique remarque:
que nous sommes samedi,
l'après midi
et que c'est un long week-end,
qu'il y beaucoup de provinciales.
En effet je suis entre deux dames qui sont allées à la Droguerie de Strasbourg auparavant.La première a été mal reçue par une vendeuse qui ne connaissait pas le châle trendy et , surtout,ne voulait pas l'aider.Elle remarque qu'il n'y a personne là-bas ce que confirme la personne qui me suit.
Peut être la fondatrice aurait-elle  prévoir des extras?

La vendeuse est charmante.Au moment où elle s'adresse à moi, Ptit Tooo vient d'entrer dans la boutique, stupéfait que je ne sois pas encore servie.J'ai eu le temps de choisir cinq modèles estivaux, en bambou, coton, bambou et lin.Il m'aide pour les couleurs quand je suis indécise et là, la vendeuse m'annonce qu'elle en a au moins pour 45 mn à préparer mon paquet: elle doit peser les fils , les mettre en bobine.Je décide de m'installer sur les marches de l'église en face.Je reviens  puis m'assied sur le banc prévu pour cette attente(Il serait bon d'en installer une vers la balance...).Quand elle revient, il manque une dentelle que mon fils aîné choisit.
j'abandonne les projets de tissus et cable: je craque: deux heures ont passé.
Pourvue de mes paquets, je repars.

la droguerie.JPG


Rentrée à la maison:je commence mon premier pull
pull myrtille.JPG
Faisons le bilan
Il est indispensable pour moi d'aller chez Junku car j'ai besoin d'ouvrir les livres pour voir ce qu'il y a dedans.En revanche, pour les patrons, internet ira très bien.
Il est indispensable d'aller à la Droguerie pour voir, mais j'y ai appris que l'on peut appeler la veille pour faire préparer sa commande si on sait ce que l'on veut.Alors on n'attend pas à la balance.
Et puis il y a la solution Internet ici pour le fil à tricoter, les boutons et le biais, et depuis peu: pour les tissus.Je vais donc pouvoir avoir le tissu que j'avais repéré.
Peut-être en remplissant le devis pourrai-je avoir mes cables à collier?

11/11/2008

Journée tricot

Je viens de terminer deux choses ce jour:
Tout d'abord l'objectif du kal de Nananne: deux rangs de fausses cotes anglaises, deux rangs de jersey et quatre rangs de chevrons ce qui donne:

kal nannane.JPG

Je vous montre l'ensemble
kal ensemble.JPG


Ensuite, je poursuis le remplissage de mon carton de Père Noël: je n'ai pas de hotte.
L'idée m'est venue pendant les vacances.Je suis allée passer une journée à Paris avec mon amie d'enfance.Elle a craqué devant un chauffe- épaule de créateur.Le prix était absolument inabordable.Elle ne savait pas ce que c'était, même pas le nom, mais le principe lui plaisait.
De retour à la maison, j'ai fait fonctionner mes favoris pour trouver un modèle et là, chance inouïe, Elle, http://lalimaya.over-blog.com/ ,en proposait un avec un tuto qui plus est .Ni une ni deux, je fouille dans mes restes de laine, trouve du mohair, et c'est parti.
Voilà le résultat,de dos
chauffe épaules dos.JPG

et devant
chauffe épaules devant.JPG

J'étais perplexe que l'utilité de ce tricot mais lorsque je l'ai passé pour voir ce que cela donnait j'étais frigorifiée et c'est ,effectivement, très efficace.
Si cela vous dit, allez faire un tour sur ce blog; je l'aime car il est éclectique et original.