21/04/2016

Carnet

Toujours dans la boîte MCI, il y avait un carnet à décorer.

Déjà je trouve cela dommage car il est tout joli ce carnet et je n'aime pas ce qui est surchargé.

Je me suis donc contentée de coller une étiquette sur le dessus et de l'agrémenter d'un marque page en ruban fixé à la spirale métallique par un noeud

DSC_2807.JPG

Puis au gré des pages j'ai collé certaines des étiquettes de la planche que j'avais découpées avec difficultés

DSC_2802.JPG

 

DSC_2803.JPG

 

 DSC_2805.JPGDSC_2806.JPG

Au final, que dire... cela ne me plait pas.Je n'en vois pas l'intéret donc je ne recommencerai pas. 

Je vais l'offrir à une amie gribouilleuse qui pourra gérer ses stress en l'agrémentant de multiples façons.

06:55 Publié dans Bricolage | Lien permanent | Commentaires (7)

12/04/2016

Sur ma lancée

J'ai continué les pliages.j'ai donc fait une deuxième chemise avec olus de difficultés.Etais-je moins attentive, Plus fatiguée?

DSC_2784.JPG

Ensuite   j'ai décidé d'attaquer la complexité avec la robe

DSC_2782.JPG

Là j'avoue, je me suis arrêtée perplexe un long moment pour comprendre comment faire le haut avec le bas.

Et quand il a fallu recommencer avec la seconde et bien je ne savais plus comment j'avais fait.

DSC_2786.JPG

Du coup je me suis arrêtée là. Je vais laisser mûrir un peu mais franchement ses papiers sont magnifiques même si je réussis très bien à les déchirer.

06:40 Publié dans Bricolage | Lien permanent | Commentaires (9)

06/04/2016

J'ai poursuivi avec le papier

Toujours avec la boîte MCI. A l'intérieur il y avait des papiers japonais et des pas-à-pas d'origami. Bon je nai jalmais été douée pour cela: bateau et autre cocottes m'ont toujours laissée perplexe.Là c'est la beauté du papier, sa texture ses couleurs, qui m'ont tentée et la facilité des pas-à-pas. Enfin tout est relatif.

J'ai commencé par le short

DSC_2764.JPG

Très fière de moi d'être arrivée à cette performance, j'ai enchainé avec la chemise .

DSC_2766.JPG

Toujours fière de moi, j'ai voulu associer les deux mais le short est beaucoup plus large.Zut!

- Il va falloir que tu calcules tes feuilles avant de les plier.

-Même pas en rêve, c'est assez difficile ainsi.

En effet dès la deuxième chemise, ce fut plus difficile.

Bon ce n'est pas le tout mais mes pliages, j'en fais quoi?

Une évidence s'est imposée: des cartes. Oui mais là il faut sortir la colle.

J'ai fait contre mauvaise fortune bon coeur, enfin presque.

DSC_2788.JPG

Dans le kit il y avait aussi des sortes d'étiquettes à découper.Je ne sais pas bien comment cela s'appelle vraiment.J'ai sorti mes ciseaux à détourer mais ne suis pas  convaincue.Une copinette m'a conseillé les ciseaux à ongles.J'essaierai.

J'ai donc associé pliage et étiquette

DSC_2791.JPG

Ensuite j'ai eu envie d'essayer de faire une enveloppe.

Depuis des années j'avais vu des recyclages de vieux calendriers en enveloppes sur le net donc depuis j'ai gardé tous les calendriers familiaux.Ils sont grands afin de pouvoir noter dans les cases toutes les informations de chacun afin de ne rien oublier.

J'ai pris celui de l'an passé, ai découpé la deuxième page et l'ai pliée.Mon idée étant de ne pas coller.

DSC_2797.JPG

 Au verso, j'ai juste collé une petite étiquette car cette enveloppe je l'ai portée directement dans la boîte du destinataire.

DSC_2798.JPG

Dedans j'ai mis la crte de la chemise et j'ai clos le tout au masking tape de ma réserve.

DSC_2808.JPG

Je suis contente du résultat et avec tous les calendriers que j'ai gardés, j'ai de quoi m'occuper!

La carte et l'enveloppe ont beaucoup plu.Ouf!

06:14 Publié dans Bricolage | Lien permanent | Commentaires (9)

03/04/2016

Boite en carton

J'ai poursuivi l'exploration de la box papier MCI avec un autre kit de Cartnkit cette fois.

Il s'agissait cette fois de construire une petit boite avec du carton.

DSC_2754.JPG

J'ai commencé par découper les pièces puis par évider les motifs pour découvrir un dessin.

DSC_2755.JPG

J'ai utilisé mon nouveau cutter de précision.

A la fin mes mains tremblaient tellement que j'ai eu la confirmation que ces travaux de précision ne sont pas pour moi. Imaginez, on pouvait collorier au lieu d'évider. Je crois que si j'avais essayer j'aurai été capable d'envoyer le tout fort loin dans un geste rageur. Colorier pour le boulot soit, mais c'est tout.

DSC_2752.JPG

Puis il a fallu monter et coller. J'ai investi dans un flacon de colle Cléopatre que je pense être capable de maitriser.

- Tu vas coller?

- Je vais peut-être attendre demain.

10 mn plus tard.

- Tu as craqué... 

- Oui il faut que j'essaie tout de même.

Essayer d'emboiter les encoches après les avoir enduites de colle. J'ai collé le corps de la boite.

Le lendemain, j'ai collé la décoration de l'intérieur du couvercle ,puis le couvercle avec la boite.

Et là, j'ai laissé le tout au repos plusieurs jours avant d'attaquer la découpe et le collage des papiers de décoration du l'intérieur de la boite.

DSC_2763.JPG

Et là, j'ai laissé le tout au repos plusieurs jours avant d'attaquer la découpe et le collage des papiers de décoration du l'intérieur de la boite.

Je l'ai offerte et elle a plu.

Je vais continuer mes expériences en espérant arriver progressivement à moins trembler en prenant de l'assurance.

06:03 Publié dans Bricolage | Lien permanent | Commentaires (13)

23/03/2016

Papier et carton

Lorsque les boxes ont commencé à sortir il y a quelques années, j'en ai essayé deux.La première fut la Chouette Kit dont j'ai déjà expliqué la déception qu'elle m'avait inspirée du fait des porjets porposés dont les explications étaient plus que succintes et les finitions insatisfaisantes.

J'ai donc cessé de regarder ces boîtes.Puis elle se sont développées dans différents domaines.Je les ai encore regardées de loin.

Lorsque Marion Taslé de MCI  a proposé une box sur le thème du papier, je le suis laissée tenter.Je la connais et j'ai confiance en elle. 

Si tout ne me semble par cohérent dans sa constitution comme ceci

DSC_2761.JPG

la globalité répond au cahier des charges.

Outre du matériel, il y a des kits et des explications ainsi qu'un livre.

DSC_2757.JPG

Il m'a rapidement permis de constater que je n'étais pas au niveau

DSC_2758.JPG

et m'a rendue encore plus admirative de la copinette qui m'a envoyé une carte sur ce modèle.

DSC_2759.JPG

J'ai compris que je devais acheter du matériel dont un cutter precis, des ciseaux fins, des ciseaux à détourrer.

Toutefois, il y a des choses que je ne saurai faire. Peu importe.

Pour débuter, j'ai choisi un kit 

DSC_2743.JPG

La plume de Louise

DSC_2746.JPG

ne nécessitant ni colle ni ciseaux

DSC_2747.JPG

mais que j'ai réussi à faire bancale tellement mes mains tremblaient.

DSC_2749.JPG  

Je suis contente car j'ai une nouvelle Tour Eiffel dans ma collection.

Elle appuie mon hommage à nos amis belges

gaston Belgique.jpg

06:46 Publié dans Bricolage | Lien permanent | Commentaires (11)

04/01/2016

Expérience

J'adore le papier.J'aime le toucher surtout le papier ancien, le papier chiffon; mais pas uniquement.

Quand je vois de très jolies cartes, je bave d'envie.

J'adore les belles cartes de Noël.Les anglosaxons en font de superbes. 

Quand je vois ce que certaines sont capables de faire, je suis totalement admirative. Au salon CSF, j'ai bien regardé les stands et les ateliers.

Chaque année, pour les fêtes ,j'ai envie d'essayer malgré mes réticences certaines avec la colle et mon manque de dextérité, d'habileté. 

Cette année, je me suis décidée à acheter un kit Toga pour  mieux comprendre  la complexité de la chose.

Le kit permettait de faire dix cartes avec des consignes très succintes.Je suppose que c 'est pour laisser parler l'imagination sauf que dans ce domaine, d'imagination je n'en ai aucune.

- Ah tu fais des cartes?!

-Hum.

-Il faut de la colle...et tu n'aimes pas la colle.

-Je n'aime pas tout ce qui se patouille: colle peinture...tout.

A la fin du premier après midi, j'avais fait les intérieurs sans ornementation ce qui était déjà beaucoup.

Le pliage ne m'a pas posé de problème même sans l'outil adéquat que je me souviens avoir manié au collège lors de Travaux Maunels de cartonnage.

DSC_2407.JPG

A la fin du deuxième après-midi, j'avais fait les extérieurs.

-Tu veux que je t'aide?

- Nan.

Evidemment je n'ai pas le matériel qu'il faut tel que cutter ou autre scalpel. Je ne savais pas que le papier était une opération chirurgicale.Maintenant j'ai compris.

DSC_2412.JPG

Comme je trouvais les étiquettes un peu nues, j'ai ajouté du texte que j'avais aussi dans mes reserves. Sur le sachet était écrit ' découpé au laser'.C'est vrai et même impressionant  mais moi quand je détache, il reste des petits morceaux inélégants. D'ailleurs il en reste sur tout ce que j'ai dû détacher.

Je ne savais pas qu'il fallait utiliser une mini pince à épiler pour attrapper les petites perles autocollantes.Maintenant j'ai compris: j'ai abondonné les mini perles qui m'échappairent pour des strass de mes réserves plus clinquants mais que j'ai réussi à maitriser.

DSC_2414.JPG

J'ai aussi essayé les petits coussinets pour donner du relief, sans grande conviction.

DSC_2416.JPG

Ensuite je suis passée à l'ornementation intérieure toujours en bougonnant.

DSC_2409.JPG

Bilan de l'expérience:  j'ai appris des choses ; j'ai aimé le sapin pop up et certaines faces avant que l'on peut faire avec simplicité; mais je n'ai pas aimé les bavures de découpage, les bords blancs de ce que j'ai détaché des feuilles, la problématique de la colle .

DSC_2406.JPG

En fait je préfère les tampons mais là aussi j'ai beaucoup à apprendre.

06:37 Publié dans Bricolage | Lien permanent | Commentaires (23)

30/08/2015

Delaunay 3

Donc il me restait à faire le bracelet.La particularité était que je devais faire passer deux élastiques se croisant dans des perles longues et fines.

J'ai bien suivi les explications, encollé et biaisé les fils élastiques, cela n'entrait pas.

J'ai donc tout reposé pour réfléchir.En fait c'est un problème de physique, des frottements.

Une fois que j'ai compris cela, ce fut beaucoup plus simple: on en passe un dans la perle ; on le fait largement dépasser, on pose le second dessus et on entre le début du second.En tirant sur le premier, le second avance dans la perle et le tour est joué.

En revanche je n'ai toujours pas compris comment on cache les nœuds dans les perles.C'est vraiment gros un nœud!

2015-08-12 15.03.55.jpg

Me voilà parée pour plusieurs années!J'en ai fini  avec les perles pour un moment ! Ce n,'est pas mon truc.

En revanche j'ai trouvé une colle sympa alors je vais peut -être essayé des choses avec du papier qui me tentent bien.

Le magazine proposait d'autres réalisations sur le thème Sonia Delaunay un sac, un plaid au tricot, un paravent et des tabourets mais les modèles s’éloignent trop de l'esprit de l'artiste quelque soit sa période de création car ils rompent le mouvement continu qu'elle appréciait tant.Si je dois faire un autre projet, je puiserai mon modèle directement dans ce qu'elle a fait et dont vous avez un petit aperçu sous la broche. 

06:29 Publié dans Bricolage | Lien permanent | Commentaires (14)

19/08/2015

Inspiration Delaunay 2

J'ai augmenté un peu la difficulté avec les colliers.

Il fallait encoller les fil à passer afin qu'il entre dans les perles . Je m'y suis reprise à plusieurs fois afin de vraiment solidifier le lien surtout pour traverser les perles les plus longues.Puis  j'ai sagement suivi les modèles.Enfin presque car je n'ai pas réussi à faire entre les liens de début et fin sauf pour un!

Accessoirement j'ai égaré une perle que j'ai retrouvée bien après avoir collé un fermoir.

DSC_1887.JPG

Me voici parée de deux sautoirs pour cet hiver.

Bon il me reste le plus difficile: le bracelet.Je n'ai toujours pas compris comment j'allais réussir à faire entrer deux liens élastiqués dans les perles tubes fines.

06:05 Publié dans Bricolage | Lien permanent | Commentaires (18)