31/08/2011

J'ai gagné!

Les mois d'été étant professionnellement plus cools, je me suis prise au jeu.C'est à dire que j'ai participé à des jeux.

Chez Edwige j'ai joué de façon éhontée et répétitive à tel point qu'elle a fini par intituler son jeu le Portnaouac...Il est vrai qu'à chaque fois qu'elle le rappelait je rejouais pour gagner un super cabas.

Elle fait des réalisations superbes , très colorées et dynamiques avec de la récupération en général de chez Emmaus et elle a obtenu son CAP couture haut la main.Bref des finitions parfaites pour des créations pleines de modernité.

Donc à force de jouer, j'ai gagné! Je sais il n'y de chance que pour les fripouilles mais j'assume.Comme il ne fait pas exagérer je n'ai pas gagné la cabas mais un très joli étui de téléphone portable

pochette et sac cabas 001.jpg

Vous avez vu comme il est beau!

Les garçons se sont beaucoup moqués de moi. Pourquoi? Parce que je ne suis absolument pas attachée à mon portable.D'ailleurs c'est une occasion : un portable abandonné par N°1, comme le précédent d'ailleurs.En général, je l'oublie ou il est déchargé ou je l'ai fermé pour une réunion et j'ai oublié de le rallumer.Bref, le téléphone portable et moi cela fait deux.Alors ils se sont dits qu'avec un tel étui, j'allais avoir encore plus de mal à m'en servir.

Pff!!! Je les ignore mais remercie grandement Edwige pour sa très jolie création.

06/08/2011

Obsession

Obsession.Non je ne vous écrirai pas à propos d'une eau de toilette d'une créateur de prêt à porter états-unien.

Obsession.Non je ne vous évoquerai pas la quête du bouton en plein été après les soldes.

Et pourtant, les boutons sont fondamentaux dans mon histoire: j'en suis très fière car ce sont des héritages.

obsession 003.jpg

Dans les héritages, on ne trouve pas dix boutons pareils, mais par chance j'en ai eu cinq sur une plaquette en carton où est imprimé Monette d'une belle écriture calligraphiée du début du XX° siècle .

Puis j'en ai trouvé deux en forme de navette facetée et en fin trois que je ne sais décrire. C'est le plus en bas sur la photographie.

Tous sont noirs, avec un pied en métal et en matière qui me fait penser à la  bakélite mais je n'ai pas de compétence dans ce domaine.

Obsession.Oui je vous parlerai des détails que j'affectionne tant comme celui-ci

obsession 002.jpg

Un petit bas de manche dentelé avec une technique que je n'avais jamais utilisée.

Ou encore, les lignes de jours qui coïncident parfaitement entre les manches et le corps.

obsession 001.jpg

Obsession, c'est le nom du dernier modèle de Kim Hargreaves qui vient de tomber des mes aiguilles n°3.

Il est tiré du livre Whisper et est tricoté en Fine Milk cotton de Rowan.

Juste une petite remarque: la teinture noire du fil a teint mes aiguilles de  bambou!

 

Pour toutes celles qui me le demandent, j'achète les livres de Kim Hargreaves chez Bleu de toile qui est un site sérieux et rapide et qui fournit les traductions gratuitement.

05/08/2011

Eté studieux

Le temps s'y prête, quoique.Je préfère travailler quand il fait beau.Je travaille même mieux installée sur la terrasse au soleil.

Je profite toute fois de mes pauses pour broder les grilles offertes par les blogueuses.En voici une de Sophie  que j'ai brodée sur un bavoir.

bavoir échange marque page 001.jpg

Aller, le temps est bien gris mais il faut que j'y retourne.

04/08/2011

Je suis une faible femme

Et oui... je me suis inscrite à un SAL, malgré ma proverbiale lenteur de brodeuse.

J'ai une circonstance atténuante: il n'y a pas de délai...tant mieux car alors que les copinettes en sont aux objectifs 4 et 5, je viens juste de finir le premier.

Pourtant Cathy m'avait écrit que cela se brodait vite.Pour elle sûrement.

Peut-être n'ai-je pas choisi la toile la plus facile, mais je l'aime bien et cela faisait longtemps que je ne l'avais pas utilisée.

Alors pourquoi donc ai-je craqué? Parce que le thème est la montagne et que c'est un thème que j'aime beaucoup mais brode peu.C'est le thème de la décoration de l'escalier qui mène à l'étage des garçons.J'avais envie dy rajouter quelque chose.C'est alors que ce sal a été proposé par Sylvie créatrice de Un atelier à la Montagne. Elle a une jolie boutique avec des grilles, des kits de patch....Pour vous allécher, je vous montre donc mon premier objectif du Sal Village de montagne: la maison aux volets bleus

sal village de montagne.jpg

Allons, l'objectif deux m'attend, en espérant que je mettrai moins de temps pour le réaliser!

02/08/2011

Pour une fois

Je suis fière de moi.

Au départ, une chemise de l'Homme posée sur la chaise devant la MAC.

Cette chaise est une sorte de salle d'attente: ourlets de pantalon à faire, bouton à recoudre ou à remplacer, couture à reprendre.Bref toutes ce petites choses pour lesquelles il faut se motiver avant de commencer.

- Que dois-je faire à ta chemise?

- Rien.Elle est fichue: les poignets sont usés et elle est tachée.

Ah...voilà une aubaine.Depuis le temps que je vois Anne transformer des vêtements anciens en superbes vêtements pour ses enfants; que je vois sur la  blogosphère des filles transformer des chemises en top ou jupe,je m'y mettrai bien.Avec 36 cm de moins que l'Homme, je devrai pouvoir me faire quelque chose de cette chemise au tissu si doux.

L'esprit vagabonde.

Je plonge dans les livres de couture que j'ai achetés .Je jette mon dévolu sur le Hors Série Coudre c'est facile que je ne trouvais pas mais que Goupette m'a gentiment envoyé.Je choisis un modèle mais la planche à patron n'est pas claire avec tous les modèles tracés avec le même graphisme en monchrome.

Tout cela m'a pris une demi- journée et je ne suis pas avancée. Je réfléchis, je retourne le problème dans tous les sens: mais je n'y arrive pas.Je ne visualise pas.

En fin d'après midi, je commence à être opérationelle.Je choisis un autre livre

trnasformaion de chemise en blouse 006.jpg

Je l'ai depuis longtemps car c'est un des premiers livres sur le modèle japonais à être sorti en Français.

Dedans un il y a un modèle avec une ouverture devant.

trnasformaion de chemise en blouse 007.jpgJe vous invite à bien le regarder car le résultat final n'aura strictement rien à voir.

Je dois le modifier: le corps sera plus courts, les manches aussi et non resserrées avec un élastique.Je dois aussi moifier la parementures car l'ouverture est déjà faite.

C'est parti et à 23 h , c'est fini.Et là, je suis fière de moi! Cela tombe impeccable.

trnasformaion de chemise en blouse 010.jpg

Waouh! Je n'en reviens pas.Je vais me coucher toute gaite,me promettant de faire une note le lendemain.

Le lendemain, gros stresse au réveil et début d'un longue attente.pas de petits déjeuner envisageable et il me faut tromper l'attente.Seule solution: m'occuper.

Je regarde dans mon armoire réserve et y trouve une autre chemise de l'Homme mise de côté depuis plussieurs mois pour la même raison que la précédente. Je décide donc de recommncer mais en corsant l'affaire: remplacer la parmenture par un biais.

Je n'aime pas poser le biais.Je n'y arrive pas, ce n'est pas net, mais comme j'ai besoin de beaucoup me concentrer pour ne pas penser ou alors penser de façon ultra rationnelle et non affective, je décide de m'y mettre.

trnasformaion de chemise en blouse 013.jpg

Le col ne suffisant pas, je décide d'en aprer aussi les manches:une heure trente de montage à la main.

Le tissu est à carreaux et là, j'ai beau avoir fait très attention à la coupe, cela ne coincide pas aux coutures de côté. Tout cela à cause... de la poche de poitrine.Franchement, pourquoi les chemises d'homme ont-elles cette fameuse poche?Ils y glissent parfois de petits papiers qu'ils oublient, qui se transforment en bouillie dans le lave-linge.Si jamais le dit appier est de couleur vive alors il déteint et la chemise est irrémédiblement fichue.

Bref, cette poche me gêne: elle m'empêche de faire les pinces de poitrine du modèle ce qui, ensuite, décale les traits au niveau des coutures.

Bon tant pis, je ne sais comment résoudre le problème.

Et voilà

trnasformaion de chemise en blouse 012.jpg

Deux blouses en deux jours au coût de nombreuses heures, de fil et de biais.Elle sont imparfiates mais qu'elels sont douv

22:22 Publié dans Couture | Lien permanent | Commentaires (38)