Accueil MarieclaireIdéés
Les blogs de MarieclaireIdéés
MarieClaireMaison

30/08/2015

Delaunay 3

Donc il me restait à faire le bracelet.La particularité était que je devais faire passer deux élastiques se croisant dans des perles longues et fines.

J'ai bien suivi les explications, encollé et biaisé les fils élastiques, cela n'entrait pas.

J'ai donc tout reposé pour réfléchir.En fait c'est un problème de physique, des frottements.

Une fois que j'ai compris cela, ce fut beaucoup plus simple: on en passe un dans la perle ; on le fait largement dépasser, on pose le second dessus et on entre le début du second.En tirant sur le premier, le second avance dans la perle et le tour est joué.

En revanche je n'ai toujours pas compris comment on cache les nœuds dans les perles.C'est vraiment gros un nœud!

2015-08-12 15.03.55.jpg

Me voilà parée pour plusieurs années!J'en ai fini  avec les perles pour un moment ! Ce n,'est pas mon truc.

En revanche j'ai trouvé une colle sympa alors je vais peut -être essayé des choses avec du papier qui me tentent bien.

Le magazine proposait d'autres réalisations sur le thème Sonia Delaunay un sac, un plaid au tricot, un paravent et des tabourets mais les modèles s’éloignent trop de l'esprit de l'artiste quelque soit sa période de création car ils rompent le mouvement continu qu'elle appréciait tant.Si je dois faire un autre projet, je puiserai mon modèle directement dans ce qu'elle a fait et dont vous avez un petit aperçu sous la broche. 

06:29 Publié dans Bricolage | Lien permanent | Commentaires (8)

26/08/2015

Pour donner un coup de main.

Tante Lucie a lancé un sos .Elle voulait faire un doudou au crochet, un renne paru dans Modes et travaux de décembre 2011 et n'y arrivait pas.

Faire un doudou au crochet ne me tente pas mais comme j'avais un peu de temps, j'ai eu envie de ma frotter au problème.J'ai sorti un fil offert par Vgaudil  et je me suis lancée.

Regard interrogateur de l'Homme le soir dans le canapé me voyant attaquer la chose.

- Il y a une copinette qui veut faire un doudou au crochet et n'y arrive pas.

Il replonge dans sa lecture.

- Tu défais?

- Les explications sont pourries.Je n'y comprends rien.

......

- Tu redéfais?

- Oui et je laisse tomber cela ne va pas.Il faut que je réfléchisse.

Une journée passe.Soirée suivante:

- Tu recommences?

-Oui, je crois que j'ai compris.

Comment faire simple quand on peut faire compliqué?Je suis donc partie d'une technique simple et éprouvée de mailles serrées avec lesquelles on fait un rond qui croit progressivement.Puis j'ai imaginé ce que cela pouvait donner avec le point du modèle alternant mailles serrées et mailles coulées.

Ce fut alors assez simple sauf que les explications du magazine sont d'une confusion totale.Tant pour les augmentations que les diminutions.En plus le choix du point crée des jours ce qui n'est pas génial puisque le doudou est rembourré.

Bref, une fois que j'ai eu compris, j'ai appelé Tante Lucie. Nous avons papoté 1h30 .

Je n'allais pas défaire ce qui m'a demandé tant de mal.J'ai juste défait les rangs de  diminutions pour faire des rangs droits et voilà un petit vide poche.

Le coton est taché par l'humidité, je vais essayer de le laver pour voir si cela part. 

2015-08-12 15.09.47.jpg

Le doudou de Tante Lucie est terminé! Bravo!

06:15 Publié dans Crochet | Lien permanent | Commentaires (18)

24/08/2015

Simplicité et récup

Cette année, j'ai choisi la simplicité pour les sachets de lavande des armoires.

En fait j'ai fait des pochons qui s’ouvriront facilement l'année prochaine pour remplacer la lavande .

Comme je l'ai vraiment fait en mode fainéante, le système de fermeture a été récupéré sur les emballages cadeaux fort jolis ma foi.

DSC_1945.JPG

Mon tissu est de la marque Froufrou acheté chez Bleu de Toiles.C'est la deuxième fois que j'achète cette marque et je pense que ce sera la dernière.Après lavage  le tissu fin et tissé lâche ne se tient pas du tout.

Pour des sachets de lavande, cela va car ainsi les huiles essentielles se répandront mieux mais pour un autre projet comme doubler un pochon, mon objectif initial avec ce tissu, cela ne va pas.

 

06:58 Publié dans Couture | Lien permanent | Commentaires (12)

22/08/2015

A table!

2015-08-08 13.43.10.jpg

Et on  se bouscule!

2015-08-08 13.43.15.jpg

19/08/2015

Inspiration Delaunay 2

J'ai augmenté un peu la difficulté avec les colliers.

Il fallait encoller les fil à passer afin qu'il entre dans les perles . Je m'y suis reprise à plusieurs fois afin de vraiment solidifier le lien surtout pour traverser les perles les plus longues.Puis  j'ai sagement suivi les modèles.Enfin presque car je n'ai pas réussi à faire entre les liens de début et fin sauf pour un!

Accessoirement j'ai égaré une perle que j'ai retrouvée bien après avoir collé un fermoir.

DSC_1887.JPG

Me voici parée de deux sautoirs pour cet hiver.

Bon il me reste le plus difficile: le bracelet.Je n'ai toujours pas compris comment j'allais réussir à faire entrer deux liens élastiqués dans les perles tubes fines.

06:05 Publié dans Bricolage | Lien permanent | Commentaires (16)

16/08/2015

Damier thème marin de Sophie Touraud

Mon encours estival sur plusieurs années est terminé.

J'en étais là

2014-08-19 18.30.32.jpg

Il a fallu ajouter les dernières cases

DSC_1879.JPG

Et le voici dans son ensemble

DSC_1883.JPG

La finition donne lieu à un débat.Je voulais faire une sorte de tapis qui puisse se rouler.Donc doubler la broderie en incluant des liens.

Monsieur auquel ce damier est destiné, préférerait le mettre sous verre et en faire une table d'appoint qui serait aussi une table de jeu.

Bref la finition n'est pas pour demain mais on peut déjà jouer avec les pions en nacre.

DSC_1886.JPG

Cette créatrice originale qui présentait ses kits dans des cagettes à huîtres ne crée plus.

DSC_1882.JPG

Je le regrette beaucoup car j'aimais vraiment ce qu'elle faisait. Je n'ai pas acheté toute sa collection à l'époque car je n'en avais pas les moyens et je ne pouvais imaginer qu'elle s'arrête soudainement .Ses modèles sont entrées dans ma décoration depuis des années et je ne m'en lasse pas.Ils sont intemporels.

Il m'en reste un à faire.

13/08/2015

Orphisme

Ce courant pictural est signalé à Paris en 1912 par Guillaume Apollinaire. Il est une version française du futurisme.Les deux peintres français qui ont porté ce courant sont les Delaunay Robert et Sonia.Il fait partie de mes préférés depuis des années.J'en aime particulièrement deux aspects: les couleurs vives et le mouvement.

L'hiver passé une exposition sur Sonia Delaunay a eu lieu à Paris mais je n'ai pu y aller.J'ai acheté le catalogue de l'exposition, ai épluché tous les articles que j'ai trouvés.Ce fut rapide car les media ont fait peu cas de cette exposition.J'ai parcouru l'exposition virtuelle.

Et puis dans le MCI 107 de mars-avril 2015, il y a eu une thématique sur Sonia Delaunay.J'ai regardé les projets proposés et ai jeté mon dévolu sur ce qui me semblait le plus simple dans l'immédiat, les bijoux.

Commander la matières première par correspondance à la Droguerie est toujours un grand moment que j'ai vaincu.alors j'ai entrepris d'éplucher les explications.Il est vrai que j'avais deux obstacles: les perles et la colle.

Des vacances sont venues, j'ai entrepris de commencer un collier puis me suis arrêtée: la colle était indispensable.l'été est arrivé , j'ai fait une nouvelle tentative mais il fallait couper le pied de boutons.J'ai donc reposé le projet pour attendre un grand moment de calme avec l'Homme à proximité et de la colle de qualité.

Le projet comporte trois broches , deux colliers et un bracelet.

J'ai commencé par le plus facile, les broches.Une fois les pieds de boutons coupés, la colle maîtrisée, il n'y a rien de compliqué.

DSC_1878.JPG

06:14 Publié dans Bricolage | Lien permanent | Commentaires (11)

10/08/2015

Deux en un

L'an passé, j'ai crocheté deux plaids avec du Phil parfum de mes réserves que je voulais déstocker.Il s'agissait de deux grands grannys  faisant chacun un mètre de coté.Je les destinais au temps de la sieste. 

A l'usage je les ai trouvés trop petits.

J'ai donc décidé d'en défaire un pour agrandir l'autre et obtenir ainsi un seul plaid mais de 1.50 m de côté.

2015-07-30 15.24.20.jpg

Voilà un plaid de sieste confortable.

2015-07-30 15.23.28.jpg

 

06:26 Publié dans Crochet | Lien permanent | Commentaires (22)